Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Tourisme solidaire, voyage et partage

Tourisme solidaireLe tourisme solidaire, qu’est-ce que c’est ?
En fait, ce tourisme, que l’on peut aussi appeler responsable ou équitable, permet d’allier découvertes, échanges avec les communautés locales et transmissions. Sans pour autant oublier les notions de plaisir et de repos. Car il ne s’agit pas de s’engager dans un militantisme de tous les instants, mais de « donner un coup de main » à des populations humaines ou animales en difficulté, de sauvegarder un coin de planète en danger écologique, tout en s’offrant un vrai voyage. Autre atout : partir à la découverte de certaines régions du monde, où les conditions de vie sont difficiles, permet de se faire sa propre idée de la situation et d’apporter une aide concrète.

Visiter les plus beaux sites et aider la population

Comment cela fonctionne-t-il ? Il suffit de prendre contact avec des associations spécialisées et/ou des tours opérateurs qui proposent des voyages solidaires en plus des programmes classiques. Le seul coût d’un séjour d’au moins trois nuits participe à l’aide apportée à une population ou à un projet de sauvegarde de l’environnement. Par exemple, « La Route des Voyages », qui a des agences dans cinq grandes villes de France (Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Annecy), propose de visiter les plus beaux sites d’Equateur, du Costa Rica ou d’Inde tout en participant à la vie des villageois dans des régions situées hors des sentiers battus. Au-delà du simple échange avec les autochtones, on peut s’offrir un séjour plus participatif, qui permet de s’investir activement dans un projet précis. Dans cette optique, « Double Sens » organise des voyages au Bénin, au Burkina Faso ou à Madagascar pour les seniors qui souhaitent participer à des missions de soutien scolaire, de formation professionnelle (couture, menuiserie, etc) et de prévention sanitaire, en partenariat avec des associations locales.

Partager le quotidien des Masaï et… des lions

Si ce sont les animaux qui vous intéressent à l’heure de programmer vos prochaines vacances, les propositions sont multiples. Commençons par une virée au Kenya, dans une communauté Masaï qui vit loin des circuits touristiques. Elle a créé une zone de conservation pour protéger une faune d’une très grande richesse (éléphants, lions, guépards, girafes, etc.). « Voyages pour la planète » vous propose de participer au programme de cartographie de la région, de recenser les animaux sauvages et de partager la vie et la culture des Masaï. Une expérience unique ! Pour d’autres destinations et d’autres animaux à sauvegarder (et même à soigner), on a plus intérêt à se tourner vers les associations que vers les voyagistes. Et le meilleur moyen de trouver son bonheur est de plonger dans un site Internet qui regroupe les coordonnées et les projets de nombreuses associations concernées par nos amis les bêtes : Eco-volontaire.com. On a alors le choix de protéger des singes en Amazonie, des loups en Russie ou des mammifères marins au Québec. Plus proches de nous, les ours des Pyrénées, les phoques de la Baie de Somme et les tortues du Var ont eux aussi droit à des associations toujours à la recherche de volontaires pour participer
à leurs programmes de sauvegarde.

Des ateliers de sensibilisation à l’agro-écologie

Même sans quitter la France, on peut donc s’offrir un voyage équitable et écologique. Avec « Vision du monde » par exemple, on part découvrir des zones naturelles préservées dans le massif du Vercors ou au cœur de l’Ardèche, tout en participant à des ateliers de sensibilisation à l’agro-écologie, à l’éco-construction et aux énergies renouvelables. Les habitants de ces territoires ruraux et peu peuplés sont riches d’initiatives humaines et environnementales qu’ils veulent faire partager. Pour bien préparer son voyage solidaire, on peut se procurer un ouvrage de référence, « Tourisme solidaire » édité par le Petit Futé, bourré de conseils, d’adresses et de renseignements, ou se connecter aux sites ci-dessous. n

Pour en savoir plus :

www.tourismesolidaire.org

www.voyageons-autrement.com

www.eco-volontaire.com