Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Sondage, le moral est au beau fixe chez les seniors !

sondage senior

Se divertir, voyager et participer à des activités collectives.

Le groupe Cogedim Club a publié récemment la deuxième édition de son Baromètre 55+ en partenariat avec l’institut TNS Sofres*. Résultat, 85 % des sondés se disent satisfaits de la vie qu’ils mènent. Ce moral au plus haut, on le doit principalement (49 %) au fait de vivre à proximité de sa famille et de ses amis. Une large majorité (92 %) se dit en effet heureuse des liens qu’elle a avec son entourage et 44 % des personnes interrogées en sont même très satisfaites. Mais quels sont les autres éléments qui nous apportent du baume au cœur ? Et à partir de quel âge se sent-on vraiment dans la peau d’un senior ? Ce sondage, seulement indicatif, donne certaines réponses…

Le lien social est la clef du bien-être

«Bien vieillir et être en bonne santé n’a de sens pour les seniors que s’ils sont en relation avec les autres. Ces liens sociaux jouent aussi un rôle majeur dans l’éloignement de la perte d’autonomie. C’est le plus efficace des médicaments ! Ce sondage montre combien, avec l’âge, la demande de rencontres et d’échanges reste vive», explique le sociologue Serge Guérin. C’est d’ailleurs avec leur cercle de proximité, où l’on trouve presque au même niveau les enfants et les commerçants, que les sondés ont les contacts les plus fréquents. En effet, une majorité est en relation avec ses enfants au moins une fois par semaine (en personne, par téléphone ou par mail), puis avec ses parents et ses petits-enfants, et enfin ses frères et sœurs.

Sortir de son quotidien est très positif

Cette étude indique que les aînés sont majoritairement ouverts sur le monde, ce qui participe à leur bien-être. En effet, le fait de s’intéresser à l’actualité, mais également de se divertir, de voyager, de participer à des activités collectives est un élément clef du bien vieillir. Pour les personnes questionnées, sortir de son quotidien est toujours très positif. Mais s’ils comparent leur vie à celle qu’ils menaient à la quarantaine, il est moins facile de rencontrer de nouvelles personnes pour 58% d’entre eux, alors que 27 % seulement trouvent que c’est aussi facile. Alors, comment se font ces nouvelles rencontres ? La plupart du temps, elles ont lieu par l’entremise d’amis et de connaissances (37 %), mais peuvent également se faire dans leur quartier, leur voisinage ou leur immeuble (24 %). Les associations jouent aussi leur rôle, puisqu’elles participent à l’élargissement de leur réseau relationnel à hauteur de 15 %.

On est senior à partir de 66 ans

Dernier élément de l’enquête, on a demandé aux sondés à partir de quel âge ils se considéraient comme senior. Ils ont répondu 66 ans à 62 %. Cette notion est toutefois variable selon le contexte social. Dans le monde du travail, on est considéré comme un senior à partir de 45 ans, alors que dans le marketing c’est à partir de 50 ans (souvenez-vous de la fameuse «ménagère de moins de 50 ans» chère aux publicitaires). L’Etat, selon les domaines, situe la notion entre 60 et 67 ans pour l’âge de la retraite. Mais quel que soit son âge, ce qui compte avant tout, c’est d’avoir le moral. Et nous l’avons, assurément !

* Le Baromètre 55+ Cogedim-Club a été conduit par TNS Sofres sur un échantillon national de 1040 personnes âgées de 55 ans et plus.