Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Repas à domicile, comment se simplifier la vie !

repas seniorLorsque l’on n’a plus envie de préparer chaque jour ses repas ou parce qu’on en a assez de manger constamment les mêmes plats, on peut avoir recours à différents services de repas à domicile. La première solution, la plus facile, consiste à faire appel à un service de livraison de repas tout faits. Le fonctionnement est des plus simples. Chaque début de mois, le prestataire vous adresse les menus à venir en tenant compte de vos exigences alimentaires (régime sans sel, sans sucre, etc.) et détermine avec vous le nombre de repas à livrer par semaine. Il peut s’agir de repas chauds (sous forme de barquettes à réchauffer) ou de repas froids, pour le week-end par exemple. Cette solution, en plus du fait de ne plus se soucier des courses et de la cuisine, offre deux avantages. D’abord, c’est l’assurance d’avoir des repas équilibrés et variés. Ensuite, le passage quasi quotidien d’un livreur est gage de sécurité et de relation sociale.

Établir un menu en fonction de ses goûts

Dans cette optique, il existe une autre solution encore plus conviviale : faire appel à un service de préparation de repas à domicile. De quoi s’agit-il ? Une personne vient une ou plusieurs fois par semaine directement chez vous pour préparer le repas avec les ingrédients que vous avez choisis. Bien sûr, dans ce cas vous devez effectuer les courses, mais vous êtes assuré de la provenance et de la qualité des produits. Avec votre « chef personnel », vous établissez d’abord un menu en fonction de vos désirs et de vos goûts. Ensuite, le cuisinier ou la cuisinière s’installe devant les fourneaux pour préparer le repas. C’est alors un moment privilégié qui se crée et qui donne lieu à un échange convivial très apprécié.

S’adresser à sa mairie ou à des entreprises privées

Qui proposent ces deux services ? Concernant la livraison de repas à domicile, adressez-vous à la mairie de votre commune pour savoir si elle fournit cette prestation. Elle est généralement déléguée au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) dont les agents assurent la livraison des repas. La préparation est, selon les villes, confiée à différentes structures comme les restaurants inter-entreprises, les cuisines de l’hôpital local ou plus simplement à la cuisine centrale de la ville qui livre également les cantines scolaires. De nombreuses associations agréées par l’État (l’agrément est un gage de qualité et il permet de demander d’éventuelles aides financières), comme l’ADMR, assurent cette prestation et bien d’autres (repassage, jardinage, etc.). Des entreprises privées de services à la personne proposent également le portage de repas à domicile.

Allocations et réductions d’impôts

En ce qui concerne la cuisine à domicile, c’est plutôt vers les entreprises (et certaines associations) qu’il faut se tourner car les communes ne le proposent pas. Elles peuvent vous suggérer, en complément, d’utiliser un service de livraison de courses. Combien ça coûte ? Dès que l’on parle de services à la personne (en nombre d’heures ou à la prestation), la réduction d’impôts s’applique à hauteur de 50 % et dans la limite de 6 000 € par an. Quel que soit le service choisi, les tarifs varient selon vos revenus et les aides financières (allocations comme l’APA et l’AAH) auxquelles vous avez droit. Parfois, le Conseil Général de votre région peut prendre en charge, sous certaines conditions, une partie des frais. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne ou téléphonez au 3939.