Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

OLD’UP, une association pour les « plus si jeunes mais pas si vieux » …

Pouvez-vous nous présenter Old’Up ?

Cette association loi 1901 a été créée en février 2008. Le siège est à Paris et elle compte environ 250 adhérents dont la moyenne d’âge oscille entre 75 et 85 ans. Nous cherchons des membres actifs et motivés et de bonne volonté dans les régions. Voyez-vous, les associations pour les quinquagénaires et sexagénaires sont nombreuses mais ensuite c’est un peu, beaucoup, le calme plat alors qu’il y a tant à faire. C’est à la suite d’un colloque organisé au ministère de la santé sur le thème « vieillir et devenir dynamique de la deuxième étape de la retraite » que j’ai eu un déclic et qu’avec une petite équipe nous avons lancé Old’Up.

Les 70-90 ans représentent-ils une génération oubliée ?

Oui, même si on note une prise de conscience progressive car ils sont de plus en plus nombreux. À 75 ans, on passe un tournant important de la vie. Nos désirs et nos actions sont appelés à évoluer et le regard des gens sur nous change aussi. Quand ils arrivent aujourd’hui à la retraite beaucoup auront encore une vingtaine d’années au moins à vivre. Il faut que jusqu’à la fin de sa vie on puisse se former de façon continue, aux nouvelles technologies, par exemple, et à bien d’autres choses car si on cesse d’apprendre, on se retrouve écarté et « le bec dans l’eau ». L’un de nos leitmotivs est  : « plus si jeunes mais pas si vieux » ! Cela concerne les seniors qui refusent la mise à l’écart des centres vitaux et de la vie citoyenne. Nous organisons des formations en partenariat avec l’association « la vie devant nous » par exemple. Nous avons divers ateliers, des groupes de parole pour ceux qui cheminent depuis longtemps avec le même conjoint pour vivifier toujours le couple et bien d’autres actions…

Vous parler « d’utopie créatrice » pour définir votre mission…

Il faut renverser l’idée que nous ne sommes que des consommateurs de loisirs ou de médicaments et qu’il faut que l’on s’occupe de nous. Nous aussi, nous devons arriver à trouver et à prouver que nous pouvons être un atout pour la société grâce à nos idées, notre expérience, notre sourire, notre disponibilité envers les autres pour pousser l’idée du mieux vivre ensemble à tous les âges. Malgré nos déficits ou petits handicaps, on parle moins vite, on entend moins bien, on marche moins vite, nous devons inventer une nouvelle présence dans la société et dans le monde. Que notre vie soit un atout non un fardeau. Ah oui, je vous rappelle que 2012 sera l’année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations. Parmi nos nombreuses actions, l’Europe est aussi inscrite au programme d’Old’Up !

Coordonnées :

OLD’UP
Maison des Associations
4 rue Amélie – 75007 Paris