Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Les produits laitiers : Un nouveau paradoxe français

Une étude récente, réalisée par Syndifrais, syndicat regroupant les principaux acteurs du marché des produits laitiers en France, en partenariat avec l’Institut Français d’Opinion Publique, auprès de mille Français, met en évidence un paradoxe en matière d’alimentation. En effet, malgré l’attachement très fort aux produits laitiers frais (yaourts, fromages blancs et desserts lactés frais), les Français méconnaissent largement leurs qualités nutritionnelles et en doutent même dans certains cas.

Près de trois Français sur quatre déclarent consommer des produits laitiers frais une ou deux fois par jour. Ils s’accordent tous sur leur modernité. L’enquête analyse les raisons de cet attachement. Les consommateurs citent en premier lieu la fraîcheur (90 %), puis viennent le plaisir (80 %) et la santé (78 %).

L’étude déculpabilise les crèmes desserts. Selon Grégoire Weber, diététicien nutritionniste chez Syndifrais, « elles ne contiennent que 3 % de matières grasses en moyenne » alors que beaucoup en surestiment sa proportion. La teneur en lait des crèmes dessert est quant à elle sous-estimée par près de trois Français sur quatre qui l’estiment à moins de 50 % alors « qu’en réalité, elle varie entre 60 et 75 % en moyenne sur la catégorie ». Les crèmes desserts seraient aussi nettement moins sucrées qu’on ne le croit.

Si le fromage blanc est le produit laitier frais le plus riche en protéines, le yaourt est dans presque tous les réfrigérateurs ! Il contient deux ferments lactiques qui doivent être vivants et actifs jusqu’au moment de la vente. Ces ferments permettent de faciliter la digestion du lactose par les personnes qui le digèrent mal. De nombreuses recherches sont actuellement menées dans le domaine du traitement des diarrhées ou le renforcement du système immunitaire des personnes âgées.

« Les yaourts, fromages blancs et desserts lactés frais contribuent de façon importante aux apports en plusieurs micro-nutriments essentiels pour lesquels une large part de la population n’atteint pas toujours l’apport conseillé, c’est le cas pour le calcium par exemple. Dans le même temps, ils n’apportent qu’en quantité modérée des matières grasses et du sucre.

Le lait est présent dès les premiers moments de la vie. En 2012, les produits laitiers suscitent toujours un fort engouement…

Rien de plus réchauffant que du lait bien chaud en ces temps hivernaux !