Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Laurent Piolatto, délégué général de l’association Lire et Faire Lire.

Journaliste de formation, spécialiste des pages consacrées à la jeunesse dans un quotidien de Lyon, Laurent Piolatto est depuis six ans délégué général de Lire et Faire Lire, au siège parisien de cette association.

« Quand je travaillais pour Le Progrès des Enfants, j’ai fait un certain nombre de reportages avec des jeunes et de jeunes reporters et j’ai eu l’occasion de beaucoup côtoyer les milieux associatifs. Un jour j’ai rencontré des membres du réseau de bénévoles de Lire et Faire Lire et ma vie a pris un nouveau tournant… »

Pourriez-vous nous donner quelques caractéristiques de votre association ?

Lire et Faire Lire rassemble 12 000 bénévoles dans toute la France. Ils évoluent dans 6 000 structures éducatives, particulièrement les écoles maternelles et primaires, les crèches et les bibliothèques. On considère que 350 000 enfants bénéficient des bienfaits de notre association qui donne le goût de la lecture et rassemble les générations.

 

Quelles sont les conditions pour devenir bénévole ?

Il faut avoir cinquante ans. Les bénévoles suivent trois journées de formation, la première concerne la lecture à voix haute, la seconde la psychologie de l’enfant et la vie en groupe et la troisième est consacrée à la littérature des jeunes. Ils interviennent dans un établissement le plus près possible de chez eux, une fois par semaine et le plus souvent avec les mêmes enfants. Ils sont accompagnés par leur coordinateur départemental qui est soit un salarié de l’Union nationale des associations familiales soit un membre de la Ligue de l’enseignement.

Comment est arrêté le choix des livres ?

Ce choix est réalisé en collaboration avec le coordinateur en lien avec la bibliothèque municipale et son espace Jeunes, le bénévole et les enseignants. Le bénévole prépare la lecture et choisit donc des ouvrages qui lui plaisent et qu’il aura ainsi beaucoup de plaisir à faire partager.

Quels sont vos objectifs ?

Nous voulons faire en sorte qu’un million d’enfants bénéficient des lectures de l’association à l’horizon de trois ans contre 350 000 actuellement. Quand on sait que 9 % des personnes âgées de 18 à 65 ans sont en situation d’illettrisme en France soit plus de 3 millions de personnes, que 5 % des jeunes Français de 17 ans sont dans la même triste situation, qu’un tiers de la population ne lit aucun livre, on réalise que la tâche est importante. Il faut donner le goût pour la lecture dès la plus tendre enfance, même les bébés doivent écouter de belles histoires…

Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

Je lis « Façons de lire, manières d’être » de Marielle Macé.

www.lireetfairelire.org