Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

La consommation collaborative : le grand retour du troc

Et l’une des méthodes les plus en vogue et… les plus efficaces, c’est d’échanger et de partager. Mais ce retour au bon vieux système D s’inscrit aujourd’hui dans la modernité grâce à Internet, avec sa floraison de blogs et de sites consacrés au troc et à la consommation collaborative.
On peut aussi bien y louer la voiture de son voisin, qu’échanger ses vêtements ou apprendre à réparer son vieux lave-vaisselle.

 


La dimension humaine est primordiale

Mais que signifient vraiment les termes de « consommation collaborative » ? Vendre ou acheter sur eBay, PriceMinister ou Le Bon Coin (devenu la troisième enseigne préférée des Français) participe déjà de ce nouveau mode de consommation. L’étape suivante tient plus du partage, avec une valeur ajoutée inestimable : la dimension humaine. L’exemple le plus significatif est le co-voiturage qui concerne aujourd’hui près de 3 millions de « pratiquants » en France et qui peut permettre d’effectuer un trajet Paris-Lyon pour seulement 30 € tout en faisant de nouvelles connaissances (12% des plus de 50 ans sont déjà des adeptes). Autre pratique significative : l’achat groupé. Certains sites organisent la mise en relation directe de producteurs locaux (maraîchers, bouchers, boulangers, etc) avec des consommateurs qui reçoivent chaque semaine un panier de produits frais et moins chers, puisque sans intermédiaires. Mais l’achat groupé est multiple et varié. Il concerne aussi bien les voyages, la restauration, les spectacles que le shopping ou le sport.

Ils échangent leurs maisons pour les vacances

Dernier volet de cette nouvelle forme de consommation : le troc. Vieux comme le monde, l’échange de biens revient en force à l’heure de la crise avec en plus aujourd’hui l’échange de services. Donner une seconde vie à nombre de produits oubliés dans un placard, échanger sa maison avec une autre pendant les vacances et proposer son savoir-faire de comptable ou d’ébéniste contre un cours de tango ou la location d’une perceuse, c’est désormais possible.

Pour en savoir plus, consultez le site consocollaborative.com qui vous aiguillera sur des dizaines d&rsquo