Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

La chrono-nutrition : notre horloge biologique nous donne l’heure du « bien manger ».

Fondée sur le principe de l’horloge biologique du corps, la chrono-nutrition est une méthode vantée par le Dr Alain Delabos, directeur de l’Institut de Recherche Européen sur la Nutrition, et testée médicalement, qui permet de consommer tous les aliments habituellement interdits par les régimes classiques mais au bon moment de la journée. Les principes essentiels parviennent jusqu’à leur site d’action cellulaire alors que les mêmes aliments consommés à un mauvais moment s’orienteraient vers une voie de stockage avec comme résultat des kilos superflus. La chrono-nutrition s’appuie sur le fonctionnement normal de l’organisme humain afin de corriger les erreurs alimentaires. Le Dr Delabos a appliqué les principes ancestraux qui pendant des milliers d’années ont permis à l’animal humain primitif de survivre en les adaptant à notre civilisation actuelle et à notre environnement. Il a rédigé des livres, écrit des recettes pour aider à trouver le bon rythme nutritionnel. Pour éviter des contretemps biologiques et le dérèglement de l’organisme, il faut apprendre quelques règles pour optimiser sa journée.

En règle générale, il faudrait manger assez copieusement le matin comme on le fait dans les pays anglo-saxons par exemple, pour bien réveiller son corps, très correctement à midi, faire une petite pause fruit pour le goûter et peu manger le soir. On le sait, enfants et adultes négligent fâcheusement le petit-déjeuner. Notre corps fonctionne comme une horloge et notre  poids ou encore notre énergie en dépend.

La plupart de nos comportements et des grandes fonctions de notre organisme ne sont pas constants mais fluctuent selon un horaire de 24 heures. Au cours de la journée, si nous sommes plus efficaces à certaines heures qu’à d’autres, c’est de la faute de notre horloge interne.

En langage scientifique, on parle des noyaux supra-chiasmatiques car chez les mammifères, l’horloge centrale est située dans les noyaux supra-chiasmatiques de l’hypothalamus. Ces noyaux sont situés juste au-dessus du chiasma optique, l’endroit où les deux nerfs optiques se croisent. Cette position stratégique permet aux noyaux supra-chiasmatiques de recevoir des prolongements du nerf optique, qui lui indique le niveau d’intensité lumineuse ambiante. Leurs neurones peuvent ainsi se resynchroniser quotidiennement avec la lumière du jour.

Comme n’importe quelle horloge, notre horloge biologique doit être ajustée quotidiennement. Alors, en cette période estivale, pourquoi ne pas profiter des longues journées pour vous caler sur le rythme du soleil ? Tic, tac, tic, tac, évitons tout dérèglement et oublions nos mauvaises habitudes alimentaires…