Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Jardinage, les bonnes combines

Jardinage seniorPour entretenir un beau jardin avec facilité et en toute sécurité, il faut savoir adapter l’espace jardiné à ses possibilités. Dans ce cas, le jardinage (re)devient à la fois un exercice physique salutaire, une façon de suivre les saisons et un loisir qui apporte un grand bonheur lorsqu’on voit pousser ses fleurs et/ou ses légumes. Nous vous proposons quelques idées pour vous affranchir des tâches les plus difficiles et vous consacrer (presque) uniquement au jardinage plaisir. Déjà, il faut accepter de se départir de certains travaux comme la tonte, une activité chronophage et peu créative que l’on peut confier à un tiers. L’élagage et la taille des arbres entrent également dans cette catégorie. Si on n’a pas les moyens de faire appel à un professionnel, le recours à des amis, des proches ou des voisins représente la meilleure solution et peut se transformer en un bon moment de convivialité.

Créer des bacs pour éviter les maux de dos

Agenouillé à même le sol, désherber met le dos et les genoux à rude épreuve. Concevoir des plates-bandes surélevées permet de réduire le temps consacré au désherbage tout en évitant les douleurs multiples. Des planches en bois peuvent servir à constituer une structure pérenne (faire appel à un menuisier si besoin) et de mettre en place des bacs de différentes hauteurs et longueurs. On peut même s’asseoir sur les bords pour jardiner mais aussi pour se reposer. Autre tâche pas vraiment passionnante mais ô combien indispensable, surtout en été, l’arrosage. Tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un système d’irrigation automatisé. Alors, il faut privilégier le tuyau d’arrosage monté sur un chariot. C’est sécurisant, facile à ranger et cela évite de se prendre les pieds dans le tuyau. Améliorer le sol des allées peut s’avérer indispensable pour faciliter la mobilité. De nombreuses options existent (par exemple des dalles qui épousent le cheminement) pour créer un sol stable.

Privilégier les légumes grimpants et les arbres nains

L’un des moments les plus agréables pour un jardinier se situe au moment du choix des fleurs qui décoreront les massifs, des graines de légumes à semer ou du nouvel arbre à « installer ». Il faut alors préférer les vivaces (on ne les plante qu’une seule fois) aux annuelles, des végétaux nécessitant peu d’entretien et dont la floraison va du début du printemps à la fin de l’automne (campanules, échinacées, kniphofias, coréopsis). Ce sont les jonquilles et les anémones qui ouvrent le bal tandis que chrysanthèmes et asters le concluent en beauté. Côté potager, il faut savoir que l’entretien habituel et quasi journalier demande des efforts soutenus, surtout en matière de désherbage. On privilégiera donc la culture de légumes grimpants comme les haricots ou les tomates. La culture des fruits est également très gratifiante. Là encore, on choisira les bacs surélevés pour les fraises, des pommiers nains ou colonnaires et des framboisiers pour l’accès aisé aux fruits mûrs. Les arbres et arbustes d’ornement sont faciles d’entretien et n’imposent pas de ramassage de feuilles. De plus, ils peuvent être utilisés pour protéger votre maison et votre jardin des regards. On peut opter pour des variétés à croissance lente et de hauteur réduite comme le bambou sacré (ce n’est pas un vrai bambou qui prolifère lui vitesse grand V) ou le houx de Chine nain qui n’ont pas besoin d’être taillés régulièrement.

Des outils à manche allongé et très ergonomiques

Pour jardiner en toute quiétude, il faut entre-tenir avec soin votre premier outil : votre corps. Cela paraît évident, mais un chapeau à large bord et des manches longues protègent du soleil tandis qu’un petit banc installé à l’ombre permet de faire une pause et d’admirer son œuvre. Gardez vos petits pots en plastique pour les poser en haut de vos tuteurs, cela évitera bien des ennuis. Offrez-vous une genouillère ou utilisez un coussin lors du travail dans les plates-bandes. Bien sûr, on choisira des outils à manche allongé et les plus ergonomiques possibles. Mais avant tout cela, il ne faut pas hésiter à pratiquer quelques exercices physiques simples pour s’échauffer (décontraction du cou et des épaules, assouplissement de la colonne vertébrale et des poignets) avant de se lancer dans l’aventure journalière du jardinage.

Pour en savoir encore plus, procurez-vous un ouvrage vraiment indispensable :

« Le guide pratique et illustré du jardinage pour les seniors » de Patty Cassidy (25,90 € – Éditions Delachaux et Niestlé).