Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Et si… Vous deveniez disc jockey ?

Les récentes élections présidentielles ont cependant souligné l’importance économique de ce vaste pays. Il n’empêche, quand la musique est bonne, elle donne ! Une DJ brésilienne a décidé de transformer des seniors en disc jockeys, en DJ.

« I’m no granny, I’m a DJ ». Traduisez : « Je ne suis pas une mamie, je suis DJ ! ». C’est l’idée un peu farfelue de Lisa Bueno. Cette DJ brésilienne de Sao Paulo, de 28 ans, a décidé de lancer en juin dernier un projet sous ces termes en ouvrant une école de formation à l’attention de seniors qui, au macramé préfèrent les rythmes endiablés. Elle accueille des élèves passionnés. Elle s’inspirerait de l’exemple de la Britannique Ruth Flowers, 69 ans, qui se produit sur différentes scènes.

Selon la presse brésilienne, Lisa Bueno a rapidement séduit huit élèves. Sans doute sont-ils bien plus nombreux après quelques mois d’ouverture, tel un certain Rodriguo Ruiz : professeur de l’université du Chili âgé de 63 ans, il tenait à devenir DJ professionnel lorsqu’il aurait atteint l’âge de la retraite. Ana Maria Casagrande est, quant à elle, agent immobilier : le virus l’a prise après avoir écouté les disques de son petit-fils. Nilson Cotrim, un électricien de 62 ans, joue déjà dans des boîtes de nuit depuis plusieurs années. Mais il a décidé de s’inscrire aux cours de Lisa Bueno « pour améliorer ses connaissances ». « Quand on est passionné, l’âge ne compte plus » observe-t-il avec justesse. A une heure où beaucoup de seniors sont déjà couchés, lui joue sa musique sur les « dance floors » de Sao Paulo, devant une audience composée de jeunes qui pourraient être ses petits-enfants…

 

Rappelons que le disc jockey -DJ- compose, propose et anime un programme de musique adapté aux goûts d’un public qu’il connaît généralement par avance pour un lieu et un contexte particulier. Il opère dans une discothèque, une salle de spectacles, en plein air, mais aussi pour des particuliers le temps d’une soirée, d’un mariage, etc. Le métier s’apprend le plus souvent sur le tas.

Cependant, ces dernières années, on voit fleurir des écoles de DJ car le métier semble se professionnaliser. Le DJ est parfois un technicien aguerri, compétent en matériel, en mixage, en animation. Platines, table de mixage, casque, microphone, amplificateur, jeux de lumière composent les éléments de base du DJ.

Quand on parle de DJ, on pense souvent à Laurent Garnier ou à David Guetta dont la passion leur assure de confortables revenus, mais rares sont finalement ceux qui vivent de leurs spectacles et des droits d’auteur. Pour la petite histoire, David Guetta est l’artiste français qui a vendu le plus de disques dans le monde. Si vous souhaitez écrire la vôtre, prenez place derrière les platines et mixez jusqu’au bout de la nuit…