Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Entrez à l’université !

université C’est le moment, c’est l’heure, il ne faut rien oublier dans son cartable. Non, il ne s’agit pas de la rentrée en CP du dernier petit-fils, mais de préparer son premier jour à l’université. Car aujourd’hui, reprendre des études interrompues à cause d’obligations professionnelles et/ou familiales, ou simplement décider d’enrichir ses connaissances, n’est plus un doux rêve. Dans toute la France, les formations proposées sont de plus en plus nombreuses et variées. Et fréquenter les bancs de la fac, c’est aussi rencontrer des gens qui partagent nos centres d’intérêt, échanger avec les autres, quelque soit leur âge et leur parcours. Avant tout, il faut balayer d’un revers de la main un préjugé tenace : pas besoin d’un certain niveau de connaissances pour s’inscrire dans un « temple du savoir ».

De l’histoire de l’art à la cuisine

Universités Inter-Âges, Universités Tous Âges ou encore Universités du Temps Libre, elles ont toutes pour ancêtre la première université du troisième âge créée en 1973 au sein du campus de Toulouse. Aujourd’hui, ces écoles accueillent plus de 70 000 étudiants répartis dans 45 établissements et 250 antennes dans tout l’hexagone. Que peut-on y étudier ? Le choix des matières étudiées est très vaste : histoire de l’art, informatique, cours de langue, arts plastiques, religions, etc. Il est également proposé une multitude de conférences qui traitent de sujets actuels (politique européenne, écologie, santé…), mais aussi des activités culturelles, créatives et sportives (ateliers d’écriture, calligraphie, cuisine, visites de musées, yoga, randonnées, etc.).

Pour s’inscrire, il faut contacter l’établissement de sa région en septembre/octobre et prévoir une enveloppe allant de 40 à 120 € (réduits à 10 ou 15 € pour les personnes non imposables). Encore une fois, pas de diplôme demandé, ces études n’étant sanctionnées par aucun examen. Bien sûr, rien ne vous empêche de reprendre un cursus universitaire classique, à condition de détenir les diplômes requis, de valider vos expériences professionnelles pour un accès dérogatoire ou d’adopter le statut d’auditeur libre.

Plus de 1 000 conférences accessibles à tous

Si l’on préfère apprendre de chez soi et à son rythme, les cours par correspondance sont idéaux. L’organisme de référence est le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) qui dispense plus de 250 formations validées ou non par un diplôme à 300 000 personnes dont 80 % d’adultes. Les tarifs dépendent de la matière et de la durée de la formation choisie. Par ailleurs, le CNED a développé un partenariat avec les Universités du Temps Libre pour rendre accessible la plupart de leurs enseignements sous forme de CD.

Lancé en 2000 par le Ministère de l’éducation, l’Université de Tous Les Savoirs (UTLS) permet de donner accès à tout le monde à plus de 1 000 conférences données par les plus grands scientifiques, chercheurs et intellectuels. Elles sont visibles uniquement sur Internet.

Pour en savoir plus :

Union Française des Universités de Tous Âges : www.ufuta.fr
CNED : www.cned.fr
Université de Tous Les Savoirs : www.canal-u.tv/producteurs/universite_de_tous_les_savoirs