Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

En vacances, oubliez tout… Sauf votre Carte Européenne d’Assurance Maladie

Nominative et individuelle, la carte européenne d’assurance maladie atteste de vos droits à l’assurance maladie. Elle permet la prise en charge des soins selon la législation en vigueur dans le pays qui vous accueille. Cette carte est nécessaire si vous partez en vacances mais aussi si vous partez étudier à l’étranger ou si vous êtes détaché par votre employeur dans l’un des pays concernés. Il s’agit des 27 États membres de l’Union Européenne auxquels s’ajoutent la Suisse, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Créée par les instances européennes, délivrée en France depuis 2004, la CEAM permet une simplification des procédures de prise en charge des soins médicalement nécessaires, lors d’un séjour temporaire à l’étranger. Elle constitue la preuve que son détenteur est couvert par l’assurance maladie de son pays. Elle représente aussi une garantie pour les organismes sociaux du pays de destination qu’ils seront bien remboursés par leurs homologues. Elle est gratuite et valable un an. La Carte Vitale n’est pas valable dans l’UE.

Pour obtenir cette carte, il suffit d’appeler sa caisse d’assurance maladie au 3646 ou de rempl ir le formulaire de demande sur son compte “Ameli” au moins deux semaines avant son départ. Rappelons que le compte “Ameli” vous sert pour consulter vos remboursements en temps réel, demander une attestation, commander votre carte européenne d’assurance maladie, trouver les adresses et tarifs des professionnels de santé… L’assuré reçoit sa car te, par voie postale, deux semaines environ après sa demande.

Si votre départ a lieu dans moins de quinze jours, votre caisse d’assurance maladie peut vous fournir un certificat provisoire de remplacement qui atteste de vos droits. Il est valable trois mois.

En cas de “pépin”, il vous suffira de présenter votre Carte au médecin que vous consulterez, à l’accueil de l’hôpital public dans lequel vous vous rendrez ou au pharmacien qui vous délivrera des médicaments. Selon le pays de votre séjour, vous n’aurez plus besoin de faire l’avance des frais médicaux ou vous serez remboursé sur place par l’organisme de sécurité sociale du pays dans lequel vous vous trouvez et selon les tarifs en vigueur. En cas de perte ou de vol, il vous faudra vite informer votre caisse d’assurance maladie et vous adresser à l’organisme compétent du pays dans lequel vous vous trouvez.

Bonnes vacances sans utilisation de cette carte !

L’Europe vous ouvre ses bras !