Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Domotique, la maison nouvelle génération

domotiqueD’abord, qu’est-ce que la domotique ? Elle représente l’ensemble des techniques d’automatisation du domicile et résulte des progrès de la physique du bâtiment, de l’informatique, des télécommunications et de l’électronique. Et à quoi peut-elle bien servir ? Dans la maison, chacun a acquis des habitudes au fil de sa vie. Néanmoins, certains gestes ne peuvent plus être réalisés avec la même aisance. La domotique rend la maison plus facile en répondant aux difficultés par des solutions automatisées. Parce qu’il est important de se sentir autonome et de continuer à vivre chez soi, la maison s’adapte à nos besoins. La domotique permet également de tranquilliser ses proches grâce à de nombreux outils de surveillance. L’exemple le plus évident : en cas de problème de santé, une maison intelligente peut prévenir les secours, le médecin et/ou la famille.

Surveiller sa maison ou son appartement à distance

Désormais, l’habitat adapté offre une réponse à nos attentes dans toutes les pièces. Dans la cuisine, on s’abstient de prendre des risques en essayant de saisir un objet en hauteur. La réponse : de nombreux éléments et autres placards sont montés sur vérins motorisés et télécommandés pour venir se placer à la hauteur la plus confortable, et même à portée d’une personne assise. Dans la salle de bain, qui est une pièce à risques, la baignoire peut être équipée de portes automatisées qui évitent de devoir l’enjamber. Des solutions existent aussi pour bloquer l’eau à une certaine température (et empêcher ainsi de se brûler) et pour que son remplissage s’arrête automatiquement. Le monte-escaliers est devenu l’élément indispensable pour accéder aux étages sans risque de chute. Discrets et repliables, ils peuvent s’adapter à toutes les configurations d’escaliers. On le voit, c’est la sécurité qui motive d’abord l’utilisation de la domotique. Dans cette optique, on peut évoquer les alarmes plus ou moins sophistiquées (interphones, digicodes, détecteurs de mouvement) et l’installation de caméras vidéo. Grâce à l’informatique, on peut même surveiller son appartement ou sa maison depuis son ordinateur, même si l’on se trouve à plusieurs centaines de kilomètres de chez soi. L’installation obligatoire de détecteurs de fumée depuis le 8 mars dernier participe aussi de la domotique. Mais il existe une multitude d’autres capteurs capables d’évaluer les situations à risques. Par exemple, un détecteur de canicule qui nous indique qu’il est temps de s’hydrater…

Contrôler son chauffage depuis une tablette tactile

Bien évidemment, domotique rime aussi avec confort. De n’importe quel endroit d’une maison, on peut maintenant contrôler le chauffage ou la climatisation, l’ouverture et la fermeture des fenêtres, des stores, des volets et du portail, l’arrosage de son jardin, programmer son four et bien sûr piloter une foule d’appareils (téléviseur, lecteur DVD, ordinateur, etc). Plus encore, on peut entrer dans une pièce et voir la lumière s’allumer, la musique démarrer sans qu’on soit dans un film de science-fiction. Alors, on se retrouve avec une dizaine de télécommandes qui se perdent entre les coussins du canapé ? Mais non, la domotique a tout prévu ! On peut tout gérer depuis un seul appareil comme un téléphone portable et plus sûrement une tablette tactile. Mais attention, avant de rêver de domotique, il faut définir précisément ses besoins. Car la domotique est un « service moderne » coûteux.

Un robot pour alerter les secours et sécuriser l’habitat

Pour finir, rêvons un peu du futur. Si l’on peut déjà consulter des recettes depuis la porte de son réfrigérateur équipée d’Internet, certaines entreprises vont beaucoup plus loin. Chez Robosoft, on a conçu un « vrai compagnon » qui porte le doux nom de Kompai. Il peut détecter si son propriétaire est malade et savoir s’il faut prévenir les secours ou les proches. D’autres projets vont aboutir bientôt à des robots semi-autonomes, véritables majordomes capables de vous rappeler quand vous devez prendre vos médicaments ou vous servir de coach sportif. Développé par le CRIIF (Centre de Robotique Intégrée d’Ile de France), Sami est un robot humanoïde (il mesure 1,65 mètres quand même) qui, grâce à sa caméra fixée dans le nez, voit tout ce qui se passe dans la maison. Sa vocation : alerter les secours en cas de problème, aider à se relever en cas de chute, sécuriser l’habitat et… participer à la préparation des repas. À 20 000 € l’unité, sa commercialisation à grande échelle n’est pas pour demain. Mais demain est déjà si proche…