Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Direct Infirmier : Le lien entre les patients et les infirmiers libéraux – Allô le 3223 !

Lorsque l’on est isolé ou démuni face aux aléas de la vie, feuilleter les pages des annuaires ou pianoter sur internet n’est pas toujours aisé. Créé voici quelques mois, le service de Direct Infirmier propose aux patients de gagner du temps et d’économiser leurs forces. C’est sans nul doute un élément de confort appréciable.

En composant le 3223, et après avoir prononcé « Direct Infirmier », le patient décrit les soins dont il a besoin à une opératrice qui va contacter à sa place les infirmiers libéraux les plus proches de son domicile. Dès qu’elle en identifie un comme étant disponible et apte à prodiguer les soins prescrits, la téléopératrice met en relation directe les deux interlocuteurs, afin qu’ensemble, ils conviennent d’un rendez-vous. Le coût de la communication est de 0,34 € par minute. Les opératrices, premiers maillons de la chaîne, doivent à la fois faire preuve d’efficacité et d’une grande capacité d’écoute.

Cette initiative présente des avantages pour toutes les parties. Le patient tout d’abord a l’assurance de trouver son infirmier d’un simple appel. Inutile à présent de rechercher les coordonnées, puis d’appeler pour connaître ses disponibilités. « 3223 Direct Infirmier » est un numéro unique valable dans toute la France. Pour les vacances ou lors de déplacements, un coup de fil suffira pour trouver le professionnel qui prendra le relais du protocole de soins en cours.

Le professionnel ensuite, dès lors qu’il est répertorié (gratuitement) sur les annuaires des pages jaunes, peut être contacté par Direct Infirmier, qui lui proposera de nouveaux patients. Car le répertoire de cet organisme est en effet constitué à partir des pages jaunes. De plus, les appels sont gérés de manière aléatoire, ce qui garantit un système équitable.

Pour les médecins, pharmaciens et personnels soignants enfin, qui ne peuvent avoir recours à la préconisation directe, légalement interdite : ces derniers peuvent disposer dans leurs salles d’attente et officines de notices de présentation de Direct Infirmier. Plus de dix millions de notices explicatives ont déjà été distribuées dans les hôpitaux, les cliniques, les pharmacies, les cabinets médicaux.

« Nous sommes totalement indépendants et aucune contribution de quelque ordre soit-elle n’est demandée aux infirmiers libéraux ou à d’autres organismes. L’idée est de développer un service gagnant-gagnant qui ne peut qu’enrichir l’offre de professionnels soignants et faciliter la recherche des patients » explique Fabrice Fix à l’origine de l’initiative lancée en février 2011, satisfait du fonctionnement et de l’essor croissant de « 3223 Direct Infirmier ».