Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

La danse, bon pour le moral et le physique

danseOn ne dira jamais assez combien il est important d’entretenir son corps à tout âge. Mais les moyens d’y parvenir ne se limitent pas à la seule pratique du sport. La danse, qui fait de nouveau salles combles, a des vertus physiques et morales exceptionnelles (souplesse, coordination, musculation, travail de mémoire, etc.). C’est aussi un excellent moyen de rencontrer les autres. On ne cherchera pas à se préparer pour « Danse avec les stars » ou pour une compétition de zumba, mais c’est un bon moyen de pratiquer un loisir adapté et de « s’éclater » avec modération.

La danse de salon reste une valeur sûre

Chaque danse demande un effort différent. Il faut donc choisir sa discipline selon sa condition physique. Avant de débuter, les conseils de son médecin ne sont absolument pas superflus. Ce sont les danses de salon qui semblent les moins exigeantes mais cela n’est qu’une impression car, en réalité, le rock met les articulations à rude épreuve, la valse demande de l’endurance et le tango une bonne coordination. Et dès que l’on passe aux danses latino-américaines (samba, cha-cha-cha, salsa), le rythme s’accélère et le cœur avec. On peut leur préférer des danses anglo-saxonnes plus conventionnelles comme le quickstep, le foxtrot, voire le charleston et le madison que l’on danse en solo. Mais à quoi bon se lancer dans l’aventure de la danse si c’est pour bouger seul dans son coin ? Car si la première vertu de ce sport-loisir est la sensation procurée, la deuxième est l’opportunité de rester en forme tout en se faisant des amis. La danse est avant tout un partage, une activité sociale par excellence qui permet de donner des coups de pieds à la solitude et de ranger sa timidité au placard.

Un plaisir largement partagé

Au final, cela peut devenir un rendez-vous incontournable pour des passionnés prêts à franchir le pas de la compétition. Et les concours se multiplient partout en Europe pour le plaisir des yeux et… des jambes. Lieu d’expression corporelle et de rencontres, la salle de danse peut aussi générer une véritable activité de groupe. En témoignent les nombreuses formations de country qui sont nées en France depuis quelques années. Leurs danseurs n’hésitent pas à faire la démonstration de leur savoir-faire dans les salons et autres manifestations populaires. Importée d’outre-Atlantique, la danse des cowboys (le chapeau n’est pas fourni) permet aux pratiquants, alignés les uns à côté des autres, d’assimiler une chorégraphie parfois compliquée. Mais même si l’on a deux pieds gauches, on prend un sacré plaisir à danser ensemble. Alors il ne faut pas hésiter à se lancer dans l’aventure car, comme on l’entend dans les cours de danse, il n’y a que le premier pas qui compte…

Pour tous renseignements :

Fédération des sports de danse de France : www.fededanse.fr

www.ultradanse.com