Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Colocation intergénérationnelle, un nouveau phénomène

Colocation intergénérationnelleVéritable phénomène de société, la colocation intergénérationnelle touche de plus en plus de personnes. Pour le senior, c’est l’assurance d’avoir une compagnie régulière, quelqu’un à qui demander de menus services (faire les courses, préparer un repas ou faire un peu de ménage) et l’apport d’une participation financière qui peut avoir son importance. Pour l’étudiant, c’est la possibilité de profiter d’un espace de vie plus confortable et plus grand qu’une simple chambre de bonne pour un coût financier plus modeste qu’une location classique. Bien entendu, cette cohabitation de convenance peut se transformer en une rencontre humaine très enrichissante si chacun est prêt à partager des moments de vie (un repas, des conversations, des sorties, etc.). Cela nécessite évidemment un minimum d’ouverture d’esprit, de tolérance et de respect, comme dans tout type de colocation…

Des règles à respecter pour une bonne entente

Comment ça marche ? Depuis mars 2005, le secrétariat d’Etat aux personnes âgées a mis en place une charte intitulée « Un toit, deux générations » accompagnée d’un « code de bonne conduite » et d’une « convention d’hébergement » qui servent de base à toutes les associations en France voulant gérer des colocations de ce type.
Et aujourd’hui, ces associations sont très nombreuses dans tout l’Hexagone. Il faut donc être certain que l’organisme choisi soit agréé et applique bien la charte. Les quelques règles en vigueur, à respecter par la personne qui héberge comme par la personne hébergée, sont simples et pleines de bon sens (voir ci-après). En amont, l’association fait passer des entretiens aux étudiants-candidats et aux personnes hébergeantes, puis, par la suite, rend visite aux colocataires pour être sûr que le binôme fonctionne.

L’expérience d’une maison commune

Autre modèle de cohabitation positive : la Maison des générations. En janvier dernier, la ville de Paris a inauguré un ensemble unique en plein cœur de la capitale. Son but : réunir des retraités et des jeunes étudiants ou travailleurs dans un même lieu de vie. La Maison est composée d’une résidence de 45 appartements où vivent des seniors autonomes et d’un foyer de 47 logements où habitent des juniors. Les deux structures sont reliées par des espaces communs (bibliothèque, salle de gymnastique, laverie et salle polyvalente) où des animateurs organisent des activités propices aux rencontres. D’autres expériences de ce genre sont à l’étude dans les plus grandes villes de province. En attendant, pour en savoir plus sur le logement intergénérationnel, il est conseillé de s’adresser aux grands réseaux nationaux comme COSI (Cohabitation Solidaire Intergénérationnelle) ou L.I.S. (Logement Intergénérationnel et Solidaire) qui regroupent des associations qui ont pignon sur rue et respectent la fameuse charte.

Les principales adresses :

www.famidac.fr/IMG/pdf/1toit_2generations-Charte.pdf (charte officielle)

www.reseau-cosi.com/ (24 associations en France)

www.letempspourtoit.fr/ (réseau L.I.S.)

www.ensemble2generations.fr/ (réseau national)

www.logementintergeneration.org/ (Paris et Rouen)