Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Chantal Ardouin, Présidente de Music’O Seniors

Pourquoi avoir lancé Music’O Seniors ? D’où vous vient l’idée ?

L’association est l’idée du baryton français Jean-Philippe Lafont, ému en visitant des grands-parents dans des maisons de retraite. Son idée découle de l’amour pour l’opéra et de la volonté d’aller vers les personnes privées d’accès à la culture, partagés par un petit groupe de passionnés, comme notre marraine Roselyne Bachelot-Narquin.

Pouvez-vous nous donner quelques caractéristiques de votre association ?

L’association propose à de jeunes musiciens et chanteurs issus des conservatoires des grandes villes françaises d’aller à la rencontre de personnes âgées dépendantes pour des concerts sur leurs lieux de vie. Depuis 2010, Music’O Seniors a organisé plus de 180 concerts et a réuni 75 jeunes artistes dans toute la France.

Selon vous, quels sont les bienfaits de ces instants musicaux sur les seniors ?

L’opéra est d’un accès immédiat pour tous par l’émotion qu’il dégage. La qualité, la proximité, la jeunesse et l’engagement des artistes donnent une dimension très forte à l’échange. Chaque concert est unique mais toujours un moment d’émotion, de souvenirs, de découvertes, de bien-être. Les concerts, souvent associés à des évènements pour l’établissement, permettent le partage avec le personnel, les familles… d’autres maisons, des classes d’enfants, comme un vrai moment de vie !

Comment s’effectue votre choix des artistes, votre programmation ? Comment cela fonctionne-t-il ?

Nous travaillons avec les conservatoires : les artistes sont sollicités suite à des auditions, des propositions de professeurs. Le bouche-à-oreille fonctionne aussi aujourd’hui entre les jeunes talents. La programmation est bien sûr adaptée mais en associant toujours répertoire connu et découverte. Un concert, c’est deux chanteurs et un pianiste, une heure et un échange convivial. C’est un vrai lien intergénérationnel : la maison prend en charge une partie du concert et les jeunes sont aidés financièrement pour leurs études ou dans le début de leur carrière. Des mécènes nous aident à concrétiser ce projet.

Quels sont vos projets futurs pour le développement de l’association ?

Notre objectif est de développer notre jeune association en étant plus présents dans les maisons associatives, publiques ou mutualistes, que nous avons jusqu’à aujourd’hui un peu de mal à toucher du fait de leur organisation et de notre taille. Cela permettrait aussi notre implantation dans les régions où ce type d’établissement est prépondérant.