Logo du blog Le Bel Âge

Le Bel Âge : Le blog senior de Stannah

Bricolage, un amour de bois

bricolage bois

Le travail du bois exige patience, rigueur et technique.

Que peuvent avoir en commun une chaise, une bibliothèque et un chalet ? Gagné, ils sont généralement en bois, cette matière chaleureuse et authentique que les bricoleurs adorent tout particulièrement travailler. Ce sont aussi des objets que l’on peut désormais fabriquer soi-même (traduction en bon français du fameux «Do It Yourself» qui revient sans cesse dans les médias). Bien sûr, on ne s’improvise pas du jour au lendemain ébéniste ou menuisier, et le travail du bois exige patience, rigueur et technique. Mais l’on peut débuter par la restauration d’une table chinée sur un vide-grenier ou par la fabrication d’une simple étagère. Pour se lancer dans l’aventure ou poursuivre son perfectionnement si l’on sait déjà un peu manier la scie, l’équerre et les ciseaux, deux ouvrages sont indispensables : «Le travail du bois pas à pas» de Colin Eden-Eadon et «Assemblages en bois – Toutes les techniques pas à pas» de John Bullar (Éditions Dunod pour les deux).

Fabriquer une tête de lit à base de palettes

Didactiques et pratiques, ces deux livres permettent de se lancer étape par étape dans les projets les plus simples comme les plus complexes. Le plus facile, est souvent ce qui est à portée de main ou… de voiture. Si votre déco fait déjà la part belle au recyclage, les palettes industrielles et de banales branches d’arbres peuvent vous ouvrir un nouvel horizon. Avec le bois des palettes (seules celles portant les marques EUR EPAL bénéficient d’un traitement phytosanitaire, les autres devront être traitées), il est possible de réaliser des jardinières, des meubles de jardin et même un lit pour enfant. Avec des tronçons de noisetier ou de châtaignier imbriqués dans une planche de bois, on se fabrique un portemanteau robuste et décoratif. Besoin d’une tête de lit ? Le bois de deux palettes, huit planches de volige, vis et clous d’usage, et le tour peut être facilement joué. Ces idées déco et tant d’autres sont à retrouver sur le site espritcabane.com ou dans « Créations au naturel » de Nathalie Boisseau (Alternatives-Gallimard) avec toutes les indications nécessaires.

Des patines « prêtes à l’emploi » pour vieillir le bois

D’autres adresses utiles comme woodself.com et fabriquer-des-meubles.fr (avec ce sous-titre : même si vous avez deux mains gauches) proposent des fiches pratiques très détaillées voire des plans en 3D remarquables. Par ailleurs, Internet regorge de tutoriels ou didacticiels (petits films de formation) pour construire aussi bien un coffre à jouets pour les petits-enfants qu’une bibliothèque. Mais comment prendre soin de ce matériau unique ? Autrefois, les peintures étaient conçues à base de chaux, de pigments naturels, de colles animales, etc., créant des décors patinés qui ont résisté inégalement à l’usure du temps. Aujourd’hui, ces patines existent « prêtes à l’emploi » et permettent de vieillir un meuble en un tournemain. On peut également utiliser de la céruse, une technique spectaculaire qui fait ressortir le veinage du bois et donne un ton pastel aux couleurs. Pour le bois brut, le travail des vernis et autres cires se fait selon le goût de chacun… Sur bois.com, on trouve tous les conseils possibles et imaginables pour rénover, décorer, mais aussi agrandir son lieu de vie ou isoler sa maison grâce au bois.

4 jours de montage pour un chalet de 35 m² en kit

Un chantier de longue haleine ne vous fait pas peur ? Vous pouvez alors vous lancer dans le montage d’un abri de jardin, d’un garage ou d’un véritable chalet en kit. Plusieurs sociétés comme l’Européenne de chalets, Construction Chalets Bois ou Maison Bois en kit livrent l’ensemble des pièces prédécoupées et numérotées sur votre terrain. Il ne reste (si tout se passe bien) qu’à suivre le plan de montage. D’après ces distributeurs, c’est un jeu d’enfant ! En effet, chacune des pièces est mesurée, calibrée, numérotée et représentée sur le plan à l’endroit précis où l’on doit la placer. Pour le montage, il est préférable d’être au moins deux personnes.
Il faut prévoir une journée d’été pour le montage d’un «bâtiment» de 20 m² et 4 jours pour un 35 m² avec étage. Combien ça coûte ? Selon les modèles, un abri de jardin peut aller en moyenne de 1 600 à 6 000 €, un garage de 4 000 à 10 000 € (3 voitures) et un chalet de 4 000 à 20 000 €. Pour rêver, on peut envisager de se construire un véritable loft de 216 m² pour la modique somme de 95 500 €. Mais là, il faut prendre son temps et ne pas avoir des muscles en bois…